mars 16, 2011 writer

TSO3 divulgue ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l’année 2010, et fait état des activités en cours

Faits saillants de 2010 et activités des derniers mois :

Affaires réglementaires:

  • Obtention de l’autorisation commerciale de Santé Canada et de l’avis de conformité à la norme européenne (marquage CE) permettant de placer des appareils au Canada et dans l’Union européenne ;
  • Progrès en vue du dépôt de la nouvelle demande 510 (k) aux États-Unis: rencontre face-à-face avec les autorités réglementaires dans les prochaines semaines.

Activités commerciales :

  • Annonce par 3M™ d’une nouvelle marque de commerce, soit le stérilisateur 3M™ Optreoz™ 125-Z utilisant la technologie STERIZONE® de TSO3 ;
  • Envoi de stérilisateurs à destination de 3M™ pour de la formation à l’international ;
  • Prise de commandes au cours de chacun des trois derniers trimestres de l’année pour des livraisons chez des clients canadiens en 2011 ;
  • Avancement dans les tests de fiabilité en vue d’expédier des produits chez des clients plus tard cette année ;
  • Étude de marché pour le développement du nouveau produit destiné au marché du bloc opératoire (OR).

Québec, le 16 mars 2011 – TSO3 inc. (“TSO3”) (TSX: TOS), un innovateur dans le domaine de la stérilisation des instruments médicaux en milieu hospitalier grâce à son utilisation de l’ozone, a annoncé aujourd’hui que ses ventes pour l’année financière terminée le 31 décembre 2010 sont de 939 285 $ représentant la vente de quatre stérilisateurs de nouvelle génération (3M™ Optreoz™ 125-Z) à 3M™ à des fins de formation. Cela se compare à 1,3 M$ l’année précédente pour la vente directe de stérilisateurs de première génération par TSO3.

Les revenus de TSO3 ont diminué en 2010 due à la transition, vers 3M™, des activités commerciales pour le stérilisateur de nouvelle génération. Toutefois, le contrôle des dépenses a contribué à une diminution significative de la perte nette de la Société. Pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, TSO3 a enregistré une perte nette de 7,7 M$ ou 0,14 $ par action, comparativement à 9,2 M$ un an plus tôt, ou 0,19 $ ; une diminution de 0,05 $.

« 2010 a été une année d’activités considérables et une année au cours de laquelle nous avons connu de nombreuses améliorations dans les processus internes nécessaires à notre croissance », a commenté monsieur R.M. (Ric) Rumble, président et chef de la direction de TSO3. « L’amélioration des processus et les tests de fiabilité se poursuivent, tandis que nous travaillons sur notre carnet de commandes en collaboration avec notre partenaire commercial, pour respecter les dates de livraison souhaitées par les clients en cours d’année », a poursuivi M. Rumble.

« Comme la plupart d’entre vous le savez, nous, ainsi que beaucoup d’autres, naviguons à travers un processus réglementaire en changement aux États-Unis. Après avoir rencontré les intervenants réglementaires en personne l’an dernier, nous avons préparé et présenté une nouvelle série de documents ayant comme intention de les rencontrer à nouveau en début d’année 2011. Tour récemment, après un court délai, nous avons été avisés qu’une réunion aura lieu dans les prochaines semaines. Nous sommes heureux de cette opportunité de discuter en personne des renseignements supplémentaires fournis à l’organisme de réglementation des États-Unis.  Nous espérons que cette réunion ouvrira la voie au dépôt de documents modifiés au cours du présent semestre », a ajouté M. Rumble.

« En regardant vers l’avenir, nous poursuivons notre processus de développement pour le nouveau stérilisateur destiné au bloc opératoire, avec l’intention de finaliser la conception en fin d’année 2011, et de tenir un événement commercial en 2012. Nous serons également ouverts aux opportunités qui pourraient accélérer notre croissance au sein de notre espace de marché actuel, soit celui du traitement des instruments médicaux réutilisables, tout en soutenant notre intention de permettre de meilleure soins de santé », a conclu M. Rumble.

Revue Annuelle 2010

Croissance en matière de processus internes

Après avoir signé, à la fin décembre 2009, un accord avec 3M™ pour la vente du stérilisateur de nouvelle génération (3M™ Optreoz™ 125-Z) à l’échelle mondiale, en 2010, TSO3 a adopté des contrôles internes additionnels dans le but du rencontrer les standards internationaux de qualité de 3M.

État des activités réglementaires et commerciales

En 2010, le carnet de commandes a commencé à prendre forme pour des livraisons chez des clients canadiens en 2011.

Bien que TSO3 ait reçu les autorisations réglementaires de Santé Canada et de l’organisme de réglementation de l’Union européenne en début d’année 2010, la Société n’a pas fait les progrès envisagés avec l’Agence réglementaire américaine, ce qui a eu un impact sur la stratégie globale de 3M™ pour le déploiement commercial du produit et la capacité de mettre à niveau certains des 24 stérilisateurs de première génération (TSO3STERIZONE® 125L) vendus à des clients américains.

En milieu d’année 2010, l’agence de réglementaire américaine a annoncé qu’elle changeait son approche  et  ses  attentes  quant  au  processus  d’autorisation 510(k) et TSO3, comme beaucoup d’autres, a été prise dans la tourmente de ces changements. Depuis, TSO3 a eu plusieurs échanges constructifs avec l’agence américaine et prévoit déposer une nouvelle demande dans les meilleurs délais. La Société demeure confiante quant à sa capacité d’obtenir l’autorisation commerciale américaine toutefois, elle ne peut pas prévoir le moment d’une telle autorisation.

Stratégie – De 2010 À 2012

Renforcir la structure et les compétences

Dans son plan stratégique mis à jour et présenté à la mi-2010, TSO3 a pris en considération les exigences relatives à sa structure organisationnelle pour les prochaines années. TSO3 a donc mis en place des échéanciers et des stratégies pour créer des processus fondamentaux de l’entreprise qui devraient contribuer à son succès continu.

À cet égard, en 2010, TSO3 a poursuivi la diminution de ses ressources en vente et en marketing à la suite de l’accord commercial avec 3M™ et a fait l’acquisition de talents et de compétences additionnels au sein de sa R-D et de ses opérations, notamment en accueillant des gestionnaires seniors à l’ingénierie et à la chaîne d’approvisionnement. Maintenant en début d’année 2011, TSO3 poursuit sa démarche de recrutement d’un nouveau vice-président finances ainsi que d’autres talents spécifiques pour renforcer sa structure.

Croissance du portefeuille de produits

TSO3 entend se concentrer sur son expertise et ses compétences particulières, soit la recherche et le prototypage rapide de produits innovants dans le secteur de la santé. La Société prévoit ajouter à son portefeuille, des produits générant des revenus importants.

La technologie améliorée de TSO3, combinant le peroxyde d’hydrogène et l’ozone, permet une stérilisation terminale de grands volumes de dispositifs médicaux. Cette technologie peut être appliquée et avantageusement positionnée dans tous les segments du marché de la stérilisation à basse température.

En 2010, TSO3 a entrepris l’étude de marché qui est désormais utilisée pour appuyer le projet de développement de son prochain produit : un appareil conçu pour les besoins spécifiques de la zone sous-stérile du bloc opératoire (OR).  Les études de marché de la Société appuient sa conviction que ce marché est d’une taille importante et que la clientèle est à la recherche d’une solution du type de celle que TSO3 peut offrir, grâce à sa plate-forme de stérilisation de nouvelle génération.

Détails de l’appel conférence

TSO3 tiendra une conférence téléphonique ce matin à 10h30 (HAE). Les analystes et les investisseurs institutionnels sont invités à participer à cet appel. Les numéros à composer sont le 514-940-2795 (région de Montréal), 416-644-3425 (région de Toronto) ou le numéro sans frais 1 877-974-0445. Toute personne intéressée à écouter l’appel conférence en temps réel pourra le faire par le biais d’une webdiffusion accessible via le site de TSO3 à l’adresse suivante : www.tso3.com. La webdiffusion sera archivée pour une période de 90 jours.

Publication de l’information du quatrième trimestre et de l’année 2010

Le rapport annuel 2010 est disponible sur le site Internet de TSO3 à l’adresse suivante : https://www.tso3.com/fr/investisseurs/rapports-financiers-webcasts.php et l’information complète relative aux résultats de l’année 2010 sera disponible sous peu sur SEDAR (www.sedar.com).

Faits Saillants Financiers

Gestion efficace des ressources financières

  • Fonds supplémentaires obtenus
    • En mars 2010, TSO3 a complété une ronde de financement public de 16M $.
    • TSO3 a reçu un montant supplémentaire de 526 250 $ de 3M™ à la suite de l’atteinte d’un objectif (autorisation commerciale européenne pour le stérilisateur de nouvelle génération).
    • La Société a reçu un montant de 371 000 $ du gouvernement du Québec à titre de crédit d’impôt à la recherche et au développement.
  • Contrôle des dépenses
    • Diminution de 17 % des dépenses d’exploitation : 9 176 415 $ en 2010 comparativement à 11 010 275 $ en 2009, résultant en une diminution du taux d’absorption ( 526 292 $ par mois en 2010 comparativement à 575 861 $ par mois en 2009 ).
  • Renforcement de la position de trésorerie
    • La trésorerie, les équivalents de trésorerie et les placements temporaires étaient de 19 120 007 $ au 31 décembre 2010 comparativement à 10 671 845 $ au 31 décembre 2009.

Sommaire Des Résultats D’Exploitation

Exercices terminés les 31 décembre

  2010

$

2009

$

Ventes 939 285 1 324 540
Frais    
Exploitation 1 631 383 2 350 190
Vente et marketing 989 256 2 130 329
Recherche et développement 3 299 446 3 447 302
Administration 3 245 913 3 058 220
Financiers 10 417 24 234
  9 176 415 11 010 275
Perte d’exploitation 8 237 130 9 685 735
      Autres revenus 563 409 468 103
Perte nette et résultat étendu 7 673 721 9 217 632
Perte nette par action de base et diluée 0,14 0,19
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation 56 281 313 47 863 626

Analyse Des Résultats D’Exploitation

Ventes

Pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, les ventes se sont élevées à 939 285 $, représentant la vente de quatre STERIZONE® 125L+, d’accessoires et de contrats de service, comparativement à 1 324 540 $ en 2009 représentant la vente de cinq appareils de première génération (125L), des accessoires et des contrats de service, incluant un important contrat d’installation.

Frais d’exploitation

Pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, les frais d’exploitation se sont élevés à 1 631 383 $ comparativement à 2 350 190 $ en 2009. Les frais d’exploitation sont principalement reliés aux coûts de fabrication des appareils et au service après-vente de la Société. Cette diminution entre les deux périodes s’explique par la radiation, prise en 2009, de 446 484 $ sur les inventaires de produits finis et de 135 225 $ sur les matières premières. L’écart s’explique aussi par un ajustement de la provision relative aux coûts des contrats de service et une diminution des charges salariales des départements du service à la clientèle et du service après-vente.

Frais de vente et de marketing

Pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, les frais de vente et de marketing se sont élevés à 989 256 $ comparativement à 2 130 329 $ en 2009. L’écart entre les deux périodes s’explique par une diminution des charges salariales, des commissions et des dépenses de déplacement puisque ces dépenses sont maintenant la responsabilité de notre partenaire commercial.

Frais de recherche et de développement

Pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, les frais de recherche et de développement se sont élevés à 3 299 446 $ comparativement à 3 447 302 $ en 2009. L’écart entre les deux périodes s’explique par une diminution des achats de matériel et des frais de sous-traitance. En contrepartie, les frais relatifs aux affaires réglementaires, aux honoraires professionnels, ainsi qu’aux salaires, résultant de l’ajout  d’effectifs à la R-D afin de poursuivre les travaux reliés aux brevets et aux dépôts des demandes pour l’appareil de nouvelle génération auprès des agences réglementaires, ont augmenté entre les deux périodes. Aussi, l’amortissement des stérilisateurs utilisés pour les tests et comptabilisés à titre d’immobilisations corporelles a augmenté de 95 180 $.

Frais d’administration

Pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, les frais d’administration se sont élevés à 3 245 913 $ comparativement à 3 058 220 $ en 2009. L’écart entre les deux périodes s’explique par le paiement d’une indemnité de départ de même que par une augmentation des frais de recrutement.

Autres revenus

Pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, les autres revenus se sont élevés à 563 409 $ comparativement à 468 103 $ en 2009.  L’écart entre les deux périodes s’explique par une augmentation de 201 504 $ de l’amortissement des revenus perçus d’avance résultant de l’entente commerciale avec 3M™. Cet écart est partiellement compensée  par  une  radiation  de 110 148 $ prise à la fin de 2010 pour de l’équipement et de l’outillage de production et R-D compte tenu de la non-utilisation de ces actifs.

Perte nette

La Société a enregistré pour l’exercice terminé le 31 décembre 2010, une perte nette de 7 673 721 $, soit $0.14 par action, comparativement à 9 217 632 $, soit 0,19 $ par action en 2009.

Liquidités et situation financière

Au 31 décembre 2010,  la trésorerie, les équivalents de trésorerie et les placements temporaires s’élevaient à 19 120 007 $ comparativement à 10 671 845 $ au 31 décembre 2009.  L’écart entre les deux périodes s’explique par l’émission d’actions ordinaires au premier trimestre de 2010, partiellement compensé par la perte nette de l’exercice.

Débiteurs

Au 31 décembre 2010, les débiteurs s’élevaient à 437 816 $ comparativement à 1 333 178 $ au 31 décembre 2009.  L’écart entre les deux périodes s’explique par une diminution des crédits d’impôts à recevoir et par une diminution des comptes à recevoir de 3M™ (0 $ en 2010 comparativement à 525 500 $ en 2009) relatifs à l’entente signée.

Stocks

Au 31 décembre 2010, les stocks s’élevaient à 1 460 304 $ comparativement à 1 483 810 $ au 31 décembre 2009. L’écart entre les deux périodes s’explique par une diminution des inventaires de travaux en cours de 95 076 $ légèrement compensé par une augmentation de 50 776 $ des matières premières en inventaire.

Revenus perçus d’avance

Au 31 décembre 2010, les revenus perçus d’avance à court et à long terme s’élevaient à 2 263 042 $ comparativement à 2 052 333 $ au 31 décembre 2009.  L’écart entre les deux périodes s’explique par un montant additionnel de 526 250 $ reçu de 3M™ en 2010  suite  à  l’atteinte  d’un  objectif  tel  que  le  prévoyait l’entente et comptabilisé aux revenus perçus d’avance.  En contrepartie un montant de 201 504 $, des revenus perçus d’avance de 3M™, a été amorti et reconnu sous la rubrique « Autres revenus ».

Analyse Du Quatrième Trimestre

Période de trois mois terminée le 31 décembre 2010, comparativement à la période de trois mois terminée le 31 décembre 2009.

  Quatrième trimestre
  2010

$ 

2009

$

Ventes 177 945 154 264
Frais    
Exploitation 449 760 819 923
Ventes et marketing 114 075   349 960
Recherche et développement 819 238 1 057 029
Administration 632 762 817 222
Financiers 2 704  7 847
  2 018 539  3 051 981
Perte d’exploitation 1 840 594 2 897 717
      Autres revenus 140 710 218 603
Perte nette et résultat étendu 1 699 884 2 679 114
Perte nette par action de base et diluée 0,03 0, 05
Nombre moyen d’actions en circulation 58 020 364 47 864 298

À propos de TSO3

TSO3, fondée à Québec en juin 1998, se spécialise dans la recherche et le développement  de technologies de stérilisation de haute performance et à fort potentiel commercial pour la stérilisation des instruments médicaux. TSO3 développe des produits pour les aires de stérilisation en milieu hospitalier et offre une solution de remplacement avantageuse aux autres méthodes de stérilisation à basse température couramment utilisées dans les hôpitaux.

Les énoncés du présent communiqué et les énoncés verbaux faits par les représentants de TSO3 inc. concernant des questions qui ne sont pas des faits historiques (y compris, sans s’y limiter, celles concernant le moment ou les résultats de tout financement entrepris par TSO3 inc.) sont des énoncés de nature prospective qui comportent des risques et des incertitudes, y compris, sans s’y limiter, la conjoncture économique en général, la conjoncture sur les marchés des capitaux et la capacité de TSO3 inc. d’obtenir un financement selon des modalités favorables.

La Bourse de Toronto n’a pas approuvé ni désapprouvé le contenu de ce communiqué et n’assume aucune responsabilité quant à l’information transmise.

– 30 –

Retour aux articles