novembre 5, 2014 writer

TSO3 DIVULGUE SES RÉSULTATS FINANCIERS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE 2014

Québec, le 5 novembre 2014 – TSO3 Inc. (“TSO3”) (TSX: TOS), un innovateur dans le domaine de la stérilisation à basse température des instruments médicaux en milieu hospitalier, a publié aujourd’hui ses résultats financiers du troisième trimestre (T3) qui s’est terminé le 30 septembre 2014.

En T3-2014, les ventes se sont élevées à 98 545 $, comparativement à 42 854 $ pour le troisième trimestre de 2013. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, les ventes sont de 312 481 $, comparativement à 156 168 $ pour la même période en 2013. L’augmentation des ventes en 2014 reflète une plus grande utilisation du stérilisateur de la part des usagers du parc d’appareils présentement installés, causant ainsi une augmentation des ventes de produits consommables, de services de maintenance et de tests de compatibilité.

« Au cours du trimestre, la Société a fait une mise à jour sur les progrès vers l’obtention d’une autorisation réglementaire pour le système de stérilisation STERIZONE® pour le marché américain qui comprend le stérilisateur et ses accessoires », a déclaré R.M. (Ric) Rumble, président-directeur général. « Comme mentionné, ces progrès sont concrets, ils augmentent la profondeur des discussions avec les partenaires commerciaux en même temps que nous consolidons nos opérations en préparation du lancement commercial. » a conclu M. Rumble.

Appel conférence T3 2014

TSO3 tiendra une conférence téléphonique aujourd’hui, le 5 novembre 2014, à 10h30 (HNE). Les analystes et les investisseurs institutionnels sont invités à participer à cet appel. Les numéros à composer sont le 514 807-9895 (région de Montréal), 647 427-7450 (région de Toronto) ou le numéro sans frais 1 888 231-8191. Afin de joindre la conférence téléphonique veuillez vous munir du numéro d’identification de la conférence : 17813586. Toute personne intéressée à écouter l’appel conférence en temps réel pourra le faire par le biais d’une webdiffusion accessible via le site de CNW à l’adresse suivante: http://www.newswire.ca/fr/webcast/detail/1424514/1582376.

La webdiffusion sera archivée pour une période de 90 jours.

ANALYSE DES RESULTATS

Dans les paragraphes qui suivent, la Société discute des variations de certains comptes aux états financiers entre les troisièmes trimestres de 2014 et de 2013 ainsi qu’entre les périodes de neuf mois terminées le 30 septembre 2014 et 2013.

VENTES

Depuis juin 2012, lorsque TSO3 a mis fin à son entente de distribution avec la Compagnie 3M, la Société a concentré ses efforts visant à obtenir l’approbation réglementaire requise pour commercialiser ses produits aux États-Unis et a retardé le développement de ventes jusqu’à ce que cette autorisation soit obtenue. Depuis juin 2012, les ventes ont consisté en produits consommables et en services principalement reliés aux stérilisateurs STERIZONE® 125L+.

En T3-2014, les ventes se sont élevées à 98 545 $, comparativement à 42 854 $ pour le troisième trimestre de 2013. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, les ventes sont de 312 481 $, comparativement à 156 168 $ pour la même période en 2013. L’augmentation des ventes en 2014 reflète une plus grande utilisation du stérilisateur de la part des usagers du parc d’appareils présentement installés, causant ainsi une augmentation des ventes de produits consommables, de services de maintenance et de tests de compatibilité.

L’augmentation des revenus provenant de services de maintenance est le résultat de la prise en charge par la Société, depuis le 30 juin 2013, des contrats de services s’étendant sur plusieurs années que la Compagnie 3M avait signés avec des hôpitaux avant le règlement du différend sur les droits de résiliation de l’entente de distribution avec 3M.

Sur une base annuelle, l’augmentation des revenus en 2014 a principalement eu lieu au cours des deuxième et troisième trimestres en raison d’un contrat pour des tests de compatibilité et du fait que la Société a commencé à avoir droit aux revenus des contrats de service signés par 3M seulement à compter de leur renouvellement annuel.

PERTE NETTE

Au troisième trimestre de 2014, la Société a subi une perte de 1 426 845 $ (0,02 $ par action), comparativement à 1 949 233 $ (0,03 $ par action) en T3-2013. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, la perte nette était de 4 312 366 $ (0,06 $ par action) comparativement à 7 854 979 $ (0,11 $ par action) pour la même période en 2013. La variation d’une année à l’autre reflète des items liés à l’exploitation et des éléments non récurrents relativement aux crédits d’impôts R-D et aux frais encourus afin d’éliminer les risques de litige relativement à la terminaison de l’entente de distribution avec la Compagnie 3M.

Une fois ajustée pour exclure les crédits d’impôts R-D et les frais liés à l’entente de règlement, la perte nette du troisième trimestre de 2014 était de 1 451 173 $ (0,02 $ par action), comparativement à 2 031 117 $ (0,03 $ par action) pour la même période en 2013. De même, la perte ajustée pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014 était de 4 733 300 $ (0,06 $ par action), comparativement à 6 119 405 $ (0,09 $ par action) pour la même période en 2013. La majeure partie de la diminution de la perte de 2014 a eu lieu au deuxième et au troisième trimestre et était principalement attribuable aux économies de coûts réalisées suite au licenciement collectif annoncé le 15 janvier 2014. Cette mesure pour réduire les coûts a engendré des versements d’indemnités et des mises à pied qui se sont échelonnés jusqu’à la fin du premier trimestre de 2014. Par conséquent, son impact sur les dépenses a seulement débuté à compter du deuxième trimestre de 2014.

Chaîne d’approvisionnement

Les dépenses de la chaîne d’approvisionnement incluent tous les frais liés (1) à la fourniture de produits et services aux autres départements par le département de la chaîne d’approvisionnement,  (2) aux coûts de production, (3) aux dépenses de contrôle et d’assurance qualité s’y rapportant, et (4) aux frais d’expédition.

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2014, les dépenses de la chaîne d’approvisionnement se sont élevées à 246 283 $, comparativement à 207 604 $ pour la même période en 2013. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, ces dépenses ont totalisé 707 246 $, comparativement à 739 055 $ pour la même période en 2013.

La variation entre le T3-2014 et le T3-2013 provient d’une augmentation des coûts suite à des ventes plus élevées qui a été plus que compensé la réduction des frais généraux et des salaires. Pour le cumulatif annuel, la variation  est dans le sens opposé en raison des économies de coûts en 2014 plus élevées que l’augmentation des coûts due à la hausse des ventes.

Service à la clientèle et communications

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2014, les dépenses relatives au service à la clientèle et aux communications se sont élevées à 61 853 $, comparativement à 171 474 $ pour la même période en 2013. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, ces dépenses ont totalisé 234 292 $, comparativement à 429 966 $ pour la même période en 2013.  Pour ces deux périodes, la réduction des dépenses en 2014 est attribuable (1) à la diminution des effectifs suite au licenciement collectif de janvier 2014 et (2) à la diminution de la partie non allouée des frais de soutien technique à la clientèle causée par un volume plus élevé des services de maintenance dont le coût a été réalloué à la chaîne d’approvisionnement. 

Recherche et développement

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2014, les frais de recherche et développement (R-D) ont été de 667 219 $, comparativement à 949 075 $ pour la même période en 2013.  Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, ces dépenses ont été de 1 789 756 $ comparativement à 2 793 135 $ pour la même période en 2013. Sur une base annuelle, la comparaison reflète une certaine distorsion en raison de la discontinuité dans la reconnaissance des crédits d’impôts à la R-D.

Une fois les crédits d’impôts R-D éliminés, les dépenses de recherche et développement sont passées de 2 911 590 $ dans les premiers neuf mois de 2013 à 2 210 690 $ pour la même période en 2014, soit une diminution de 700 900 $. La majeure partie de cette baisse a été réalisée aux cours du deuxième et troisième trimestre de 2014 et est due à une diminution des salaires et des avantages sociaux, une conséquence directe du licenciement collectif de janvier 2014. Les économies de coûts réalisées suite au licenciement collectif ont débuté au cours du T2-2014.

Administration

Pour le trimestre terminé le 30 septembre 2014, les frais d’administration se sont élevés à 570 656 $, comparativement à 763 743 $ pour le troisième trimestre de 2013. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, ces dépenses totalisaient 1 968 929 $ comparativement à 2 317 549 $ pour la même période en 2013. Plusieurs postes de dépenses sont inférieures en 2014 en raison d’une compression des dépenses, mais les plus importantes variations proviennent d’une diminution des salaires et avantages sociaux ainsi que d’une réduction des honoraires professionnels suite au règlement du différend avec la Compagnie 3M en juin 2013.

Frais liés à l’entente de règlement

Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2013, la Société a comptabilisé un montant de 1 854 029 $ relativement au règlement conclu avec la Compagnie 3M quant au droit de résilier l’entente de distribution signée en décembre 2009. TSO3 a toujours maintenu, et maintient encore, que les deux parties avaient le plein droit de résilier l’entente de distribution. Toutefois, la Compagnie 3M a contesté ce droit et la prolongation de ce litige aurait entraîné pour la Société des frais juridiques qui auraient probablement nui à sa capacité de négocier de bonnes conditions avec un partenaire stratégique potentiel. Par conséquent, la Société a décidé d’engager cette dépense pour mettre fin de façon définitive au différend au sujet du droit de résilier l’entente de distribution avec la Compagnie 3M.

Le coût du règlement de l’entente était un paiement unique de 2 000 000 $ US (2 110 000 $ CAD) qui a été partiellement compensé par le retour de stocks détenus par la Compagnie 3M et augmenté par la radiation de certains recevables s’élevant à 16 195 $.

Une fois les items reçus et certains frais de mise à niveau encourus, la Société a réévalué les stocks retournés pour un montant de 69 369 $, passant de l’évaluation originale de 202 797 $ à 272 166 $ au cours du T3-2013.

Liquidités 

Au 30 septembre 2014, la trésorerie, les équivalents de trésorerie et les placements à court terme totalisaient 6 947 341 $ comparativement à 9 608 531 $ au 31 décembre 2013. La variation est due à l’absorption de trésorerie par les opérations qui était largement supérieure aux entrées de fonds provenant de l’exercice de bons de souscriptions au cours de T3-2014. 

Publication de l’information du troisième trimestre

Le rapport du troisième trimestre de 2014 est disponible sur le site Internet de TSO3: https://www.tso3.com/fr/investisseurs/information_financiere/rapports_trimestriels/ et l’information complète relative aux résultats du troisième trimestre de 2014 sera disponible sous peu sur SEDAR (www.sedar.com).

À propos de TSO3

TSO3, fondée à Québec en juin 1998, se spécialise dans la recherche et le développement de technologies de stérilisation de haute performance et à fort potentiel commercial pour la stérilisation des instruments médicaux. TSO3 développe des produits pour les aires de stérilisation en milieu hospitalier et offre une solution de remplacement avantageuse aux autres méthodes de stérilisation à basse température couramment utilisées dans les hôpitaux.

Pour plus d’information sur TSO3, visitez le site Internet de la Société à l’adresse suivante : www.tso3.com.

Les énoncés du présent communiqué et les énoncés verbaux faits par les représentants de TSO3 concernant des questions qui ne sont pas des faits historiques (y compris, sans s’y limiter, celles concernant le moment ou les résultats de tout financement entrepris par TSO3 inc.) sont des énoncés de nature prospective qui comportent des risques et des incertitudes, y compris, sans s’y limiter, la conjoncture économique en général, la conjoncture sur les marchés des capitaux et la capacité de TSO3 inc. d’obtenir un financement selon des modalités favorables.

– 30 –

Retour aux articles